HTML Document Capparis sepiaria

Release date 12/06/2008
Contributor mariama galadima

Capparacées

Haoussa : bagaye, geeza, jàni ; Zarma : kubi nya. 

Synonymie : Capparis corymbosa Lam.

Description : liane ou buisson épineux, plus ou moins grimpant. Ec écailleuse, gris foncé, à tranche rouge pâle. Ram : plus ou moins tomenteux (rarement glabre). Ep stipulaires, par deux de chaque côté de l’insertion des feuilles, courbées vers le bas, de 3-4mm de long. Fe alternes, plus ou moins tomenteuses sur les deux faces, oblongues ou ovales lancéolées. Limbe à sommet mucroné arrondi ou échancré et base en coin. Pet de2-7mm de long. Nerv pennée, peu saillante, à 5-11 paires de nervures secondaires. Infl racème terminal ou fleur isolée à l’extrémité des petits rameaux. Fl pédicellée, blanche (ou rose), à 4 pétales d’environ 10mm dont un plus large, à calice à 4 sépales glabres, de 4-5mm, avec l’ovaire conique dépassant un peu des étamines. Fr baie ovoïde, à sommet conique, rouge devenant violet foncé, de 1,5-2cm de diamètre, avec un pédicelle d’environ 3cm paraissant articulé en dessous du milieu. Pulpe orangée contenant 1 à 2 graines.

Floraison : en seconde moitié de la saison sèche.

Ecologie : espèce sahélienne et soudanienne, souvent sur termitières.

Répartition : du Sénégal à l’Erythrée, Angola, Afrique orientale, Asie et Australie tropicale. Disséminée, localement commune.

Utilisation : ● Rac + Ec désinfectant, sur plaies. Fr pulpe employée comme aphrodisiaque. ☺ Fr comestible, au goût d’éther, peau très amère. Fe soupe en période de disette.Ψ Rac contre les tiques+. Plante considérée comme toxique par les éleveurs. Fr mangée par les oiseaux et serpents.