HTML Document Les Dallols et les Cuvettes

Release date 16/07/2008
Contributor mariama galadima

Ces types de zones humides se particularisent par les relations de transfert permanent d'eau entre les stocks de surface et les nappes alluviales.

  • Les Dallols

Les dallols ou vallées fossiles sont des cours d’eau à écoulement souterrain, mais dont l’eau affleure à la surface du sol. Par endroits, l’écoulement est même superficiel. Elles font partie du bassin du fleuve Niger et drainent les eaux d’écoulement de la région saharienne depuis le versant occidental de l’Aïr jusqu’à la région du Tamesna (Dallol Bosso et Dallol Maouri). Les bords du Dallol sont couverts par quelques espèces d’arbres caractéristiques (Ficus gnaphalocarpa, Hyphaene thebaïca, Borassus aethiopium) et d’herbacées telles que les Cypéracées et sont propices aux cultures maraîchères particulièrement les tubercules et la canne à sucre.

  • Les cuvettes

Le potentiel en terre irrigable des cuvettes est estimé à environ 15 000 ha (SNDI/CER, 2003). Les cuvettes de Maïné présentent des potentialités dans la production du natron et des sous-produits forestiers (doumiers).