File Quand la Convention sur la Diversité Biologique est-elle entrée en vigueur au Niger?

Contributor Boubacar Boureima
Geographical coverage Niger,
Keywords Biodiversité,Convention,CBD,Rio,PNUE,
Release date 15/02/2012
All versions
# Language File name Contributor Upload date Size Content type

La Convention sur la Diversité Biologique a été ouverte pour signature à la Conférence des Nations Unies pour l'Environnement et le Développement, aussi appelée 'Sommet de la Terre', à Rio de Janeiro au Brésil le 5 juin 1992.

La Convention est entrée en vigueur le 29 décembre 1993, 90 jours après la 30e ratification, comme stipulé dans l'article 36 de la Convention. Elle a été ratifiée par plus de 190 parties prenantes à ce jour (189 pays et la Communauté européenne).

Au lendemain de la Conférence des Nations Unies sur l'Environnement et le Développement (CNUED) tenue en juin 1992 à Rio de Janeiro au Brésil, le Niger, soucieux d’honorer les engagements pris, a mis en place un Comité National de suivi de la mise en œuvre des décisions et recommandations de Rio (COMNAT). Ce comité était placé sous la tutelle du Ministère chargé des questions environnementales.

Après une série de consultations effectuées à différents niveaux de la hiérarchie administrative (national, régional, sous régional et local) et compte tenu des enjeux et de l’ampleur de la tâche à lui confiée, le COMNAT a recommandé l’élaboration du Plan National de l’Environnement pour un Développement Durable (PNEDD) qui tient lieu de Stratégie Nationale de l’Environnement pour un Développement Durable du Niger et d’Agenda 21 national en référence à l’Agenda 21 adopté par la CNUED lors de ce sommet

 C’est alors que le Conseil National pour l'Environnement pour un Développement Durable (CNEDD) a été créé par Décret n° 96-004/ PM du 09 janvier 1996, modifié par décret n° 2000-272/PRN/PM du 04 août 2000. Celui-ci a pour missions en relation avec toutes les parties prenantes  d’élaborer, de coordonner la mise en œuvre, de suivre et d’évaluer le Plan National de l’Environnement pour un Développement Durable (PNEDD).

Le Niger a, respectivement signé et ratifié la Convention sur la Diversité Biologique, le 11 juin 1992 et le 25 juillet 1995. L'entrée en vigueur de la Convention a lieu le 29 décembre 1993 après la 30ème ratification.La Convention sur la Diversité Biologique est une Convention  qui  laisse à chaque Etat-partie la liberté de déterminer comment la plupart de ces dispositions doivent être mises en œuvre. C'est ainsi que cette Convention fixe des objectifs, énonce des politiques à suivre plutôt que des obligations strictes à respecter et des résultats à atteindre étant entendu que la prise de décisions doit essentiellement avoir lieu au niveau national.

La Convention a un caractère juridique contraignant; cela signifie que  les pays qui adhèrent sont dans l'obligation d'appliquer les dispositions.  C’est ainsi que, dans l’application de ces dispositions, le Niger a élaboré une Stratégie Nationale et un Plan d’action en matière de diversité biologique en 1998. Après quelques années de mise en œuvre, on note quelques faiblesses dues essentiellement à l’insuffisance de financement mais aussi à la faiblesse des projets de biodiversité identifiés et mis en œuvre.

Afin de découvrir les pays qui ont ratifié la Convention sur la diversité biologique, prenez le temps de visiter le site web du Secrétariat de la CDB.