File Quelles sont les grandes étapes de la Convention sur la diversité biologique?

Contributor Boubacar Boureima
Geographical coverage Niger,Global,
Keywords COP,CBD,
Release date 15/02/2012
All versions
# Language File name Contributor Upload date Size Content type

La Convention sur la Diversité Biologique (CDB) a été signée pendant le Sommet de la Terre, à Rio, au Brésil, le 5 juin 1992. Elle est entrée en vigueur le 29 décembre 1993.

La Conférence des Parties (COP) est l'assemblée où les décisions politiques sont prises.

Jusqu'à présent (2007), il y a eu 8 réunions de la Conférence des Parties. Le texte ci-dessous résume les principaux résultats de ces réunions. Il est loin d'être exhaustif. Nous vous référons au site du Secrétariat de la CDB pour des informations plus complètes.

COP-1, Nassau (Bahamas), Novembre - décembre 1994.

Les pays se sont mis d'accord sur des questions de base pour la mise en oeuvre de la Convention:

  • L'adoption d'un programme de travail général;
  • la désignation du Secrétaire permanent;
  • l'établissement du Centre d'échange d'informations (CHM) et de l'Organe subsidiaire chargé des avis scientifiques, techniques et technologiques (SBSTTA);
  • la désignation du Fonds Mondial pour l'Environnement (GEF / FEM) comme structure provisoire pour le financement de la Convention.

COP-2, Jakarta (Indonésie), Novembre 1995.

Cette conférence a initié le processus de décisions majeures, y compris:

  • la désignation de Montréal (Canada) comme lieu pour le secrétariat international de la Convention;
  • l'établissement d'un groupe de travail sur la biosécurité;
  • l'examen du premier thème majeur, la biodiversité marine et côtière.

COP-3, Buenos Aires (Argentine), Novembre 1996.

COP-3 a conduit à

  • l'élaboration d'un programme de travail sur la biodiversité agricole;
  • l'établissement d'un accord avec le Fonds Mondial pour l'Environnement;
  • la promesse de l'organisation d'un atelier sur les connaissances traditionnelles des peuples indigènes (désormais dénommé Art. 8j).

COP-4, Bratislava (Slovaquie), Mai 1998.

La Conférence a adopté

  • trois programmes de travail sur les écosystèmes d'eaux intérieures, la biodiversité marine et côtière et la biodiversité forestière;
  • un programme de travail général sur le long terme;
  • diverses décisions sur des thèmes spécifiques (biodiversité agricole, rapports nationaux, coopération avec d'autres conventions internationales, etc.).

COP-5, Nairobi (Kenya), Mai 2000.

La cinquième conférence a adopté

  • un programme de travail sur les zones arides et sub-humides;
  • la description des principes de l'approche par écosystèmes;
  • diverses décisions sur des thématiques transversales (indicateurs, accès aux ressources génétiques, espèces exotiques, utilisation durable, tourisme, études d'impacts, etc.).

COP-6, La Haye (Pays-Bas), Avril 2002.

Les décisions principales ont concerné l'adoption

  • d'un programme de travail révisé sur la biodiversité forestière;
  • des lignes directrices sur les espèces exotiques envahissantes;
  • des lignes directrices de Bonn sur l'accès aux ressources génétiques (ABS);
  • le Plan stratégique de la Convention.

COP-7, Kuala Lumpur (Malaisie), Février 2004.

La COP a adopté

  • des programmes de travail sur la biodiversité des zones montagneuses, les aires protégées et le transfert des technologies;
  • une décision d'initier les négociations sur un régime international sur l'accès aux ressources génétiques et le partage des bénéfices (ABS);
  • une décision de réviser la mise en oeuvre de la Convention, y compris son plan stratégique et le progrès vers l'objectif 2010;
  • diverses décisions sur des sujets spécifiques (communication, éducation et sensibilisation; tourisme; utilisation durable; mesures d'incitation; etc.).

COP-8, Curitiba (Brésil), Mars 2006.

La COP-8 a adopté notamment

  • un programme de travail sur la biodiversité dans les îles;
  • des activités prioritaires pour la communication, l'éducation et la sensibilisation du public;
  • une décision d'évaluer le progress dans la mise en oeuvre de la Convention;
  • diverses décisions sur des sujets variés (biodiversité des zones arides, l'Initiative taxonomique mondiale, le transfert des technologies, la coopération avec les autres conventions internationales, l'engagement du secteur privé, etc.).

COP-9, Bonn (Allemagne), Mai 2008

La COP 9 s'est tenue à l'hôtel Maritim de Bonn, Allemagne, du 19 au 30 mai 2008. Elle a compris un segment ministériel de haut niveau organisé par le pays hôte en consultation avec le Secrétariat et le Bureau. Ce segment de haut niveau eût lieu du 28 au 30 mai 2008 au Centre de conférence mondial de Bonn.

COP 9 a coïncidé également avec la Journée internationale de la diversité biologique, le 22 mai 2008. La Conférence des Parties a tenu une session plénière spéciale pour célébrer cet événement.

 

COP-10, Nagoya (Japon), Octobre 2010

Des enjeux stratégiques pour évaluer les progrès et soutenir l'application de la Convention ont été examinés et les négociations ont abouti à un Régime international sur l'Accès et le Partage des Avantages des bénéfices liés à la conservation de la diversité biologique (APA) qui s'est traduit par l'adoption d'un instrument sur l'accès et le partage des avantages.