Folder Projet " Sensibilisation des décideurs politiques et acteurs de la biodiversité sur le site de Centre d’Echange d’Informations sur la Diversité Biologique (CHM Niger)".

En ratifiant cette convention, le Niger s’engage à protéger son environnement et sa biodiversité. L’engagement du Niger dans la mise en œuvre des objectifs de  cette convention  s’est traduit entre autre par le lancement de son site de centre d’Echange d’Information sur la Biodiversité (CHM-Niger) le 12 mars 1999, grâce à l’appui du Point Focal du CHM Belge et l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique (IRScNB). Le Centre d'échange d'information (CHM) pour la Convention sur la Diversité Biologique est un instrument destiné à faciliter les échanges d'informations scientifiques, techniques et technologiques en vue de réaliser les objectifs de la Convention.

C’est ainsi que le Niger a procédé à :

- la désignation d’un Point Focal National pour le CHM,

- la mise en place d’une la Commission Technique sur la Diversité Biologique (CTDB),

Parmi les problèmes rencontrés, on peut citer :

1. Difficultés dans la collecte des données auprès des institutions en charge de la diversité biologique;

2. Manque de moyens financiers pour la mise en œuvre des activités planifiées ;

C’est pallier aux problèmes rencontrés que le CNEDD, Point Focal du CHM, grâce à l’appui de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique (IRScNB), a sollicité et obtenu auprès de la Direction Générale de la Coopération Belge au Développement (DGCD), le financement d’un projet intitulé " Sensibilisation des décideurs politiques et acteurs de la biodiversité sur le site de Centre d’Echange d’Informations sur la Diversité Biologique (CHM Niger)". Dans la mise en œuvre de ce projet, il est prévu la réalisation de sept (7) séances de sensibilisation.

BINARY Formation des conseillers en Environnement et Développement Rural au Cabinet du Premier Download
File Formation des membres de la Commission Technique sur la Diversité Biologique.