News Eau - Améliorer la qualité des ressources

A l’occasion de la Journée internationale des forêts des Nations unies, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) a lancé un nouveau programme ayant pour objectif de renforcer le rôle des forêts afin d’améliorer la qualité de l’eau et son approvisionnement.

Concerned URL http://www.lequotidien.sn/index.php/societe/eau-ameliorer-la-qualite-des-ressources-la-fao-lance-un-nouveau-programme
Source FAO
Release date 04/04/2016
Contributor sani issaka
Geographical coverage Niger,
Keywords Eaux, Ressources, qualité,

Des pays ouest-africains étudient les meilleurs moyens de mettre à contribution les forêts pour une eau plus sûre. Cela, grâce à un nouveau programme que l’Or­ganisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) a lancé hier, à l’occasion de la Journée internationale des forêts des Nations unies.
«Le programme qui se concentre principalement sur la relation étroite entre les forêts et l’eau sera axé sur les différents moyens d’améliorer la sécurité de l’eau dans sept pays ouest-africains : la Gambie, la Guinée Bissau, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal et la Sierra Leone», explique l’organisation. Ainsi compte-t-elle travailler avec les communautés locales pour les sensibiliser sur les interactions entre les forêts et l’eau et pour les aider à intégrer la gestion forestière dans leurs pratiques agricoles afin d’améliorer l’approvisionnement en eau. «Les défis sont nombreux, mais l’objectif est clair : s’assurer de la gestion durable des forêts et des ressources d’eau sur la terre», a déclaré le directeur général de la Fao, José Graziano da Silva, dans son intervention lors de la cérémonie d’ouverture de la Jif. «Promouvoir la restauration des forêts et éviter leur disparition nécessitera une augmentation importante du financement qui devra être plus innovant, avec notamment des fonds privés et des investisseurs traditionnels dans les années à venir». «La Fao s’engage à fournir une plateforme neutre pour des négociations et un dialogue pour encourager une plus grande interaction entre toutes les parties qui aspirent à une gestion durable des forêts», a-t-il ajouté.

Please note that this information has expired.